Programmes et services

Home

Récits

Février 2019

Les anciens boursiers et alumni de la Tunisie et de l'Algérie à Nairobi

Des participants de 24 pays africains étaient à la grande conférence des alumni du DAAD au Kenya. Ce fut une excellente occasion d’échange et de mise en réseau, également pour les alumni du Maghreb. 

 

Crédit photo: Shirine Jeradi 

Décembre 2016

La rencontre Algéro-tunisienne des anciens boursiers à Tunis

Des Echanges fructueux entre les universités maghrébines

Le DAAD tient à organiser régulièrement des événements destinés à ses anciens boursiers. Chaque année, le DAAD organise des rencontres des anciens boursiers universitaires en Allemagne. A l'étranger, les Alumni sont interconnectés entre autres dans des associations et des clubs. Deux rencontres régionales maghrébines des anciens boursiers ont eu lieu : la première en 2014 à Rabat et la deuxième en 2016 à Tunis.

Un mélange varié de boursiers venant de différents pays du Maghreb ainsi que de différentes villes, se sont rencontrés : 19 Alumni algériens d'Oran, Alger, Chlef, Setif, Constantine et Sidi Bel Abbès sont entrés en contact avec des partenaires universitaires libyens de Benghazi, Zawia, Misurata, Tripoli, Sirte, Sabrata et Sabha, ainsi qu’avec presque 50 Alumni tunisiens. Ils ont beaucoup discuté et se sont bien entendus. Ils ont tous également participé à un des ateliers suivants : « la rédaction de thèses », « la gestion des conflits » et « la gérance d’un groupe de travail ».

C’était un week-end intensif : Un réseau de projets, un Speed-Dating, une formation continue et des échanges d'informations. Plus important étaient les histoires des Alumni : le programme de bourse du gouvernement germano-tunisien compte presque 1. 200 anciens boursiers, aussi plusieurs en Algérie. Une grande partie des Alumni de l’Allemagne ont financé leurs études par leurs propres moyens. Sur le portail d'Allemagne un chiffre considérable de presque 6. 000 Alumni maghrébins diplômés des universités allemandes y sont enregistrés.

La discussion de panel sous le thème « la réintégration réussite » a été animée par des anciens boursiers de l’Allemagne qui ont fait part de leurs « success-stories » en apportant leurs savoirs et leurs expertises aux universités, à l’industrie et aux entreprises dans leurs pays. Ces histoires sont encourageantes et de bons modèles à suivre pour les autres. Du coaching pour des ré-migrants et boursiers qui ont quitté leurs pays appartient aux idées de projets que les partenaires veulent mettre en pratique.

Le speed-dating a, en particulier, gardé d’excellentes impressions chez les participants : il a rassemblé beaucoup de gens en peu de temps: en 60 minutes, 60 participants ont fait connaissance, nouer et échanger leurs contacts.

Les offres de formation continue en langue allemande et anglaise, proposées en coopération avec les formateurs de l’académie du DAAD au Caire, ont eu aussi un bon feed-back. Les participants avaient le choix entre les ateliers suivants : « la rédaction de thèses », « la gestion des conflits » et « la gérance d’un groupe de travail ».

Le bureau du DAAD Tunis dispose d'une base de données pour les anciens boursiers d'environ 400 contacts actifs en Tunisie. En été, des participants de l'Algérie ont envoyé leurs inscriptions par e-mail au DAAD Tunis.

Le DAAD souhaite bien garder le contact avec les boursiers qui ont étudié et fait de la recherche en Allemagne.

Êtes-vous un ancien boursier ou une ancienne boursière du DAAD et vous voulez participer aux prochains événements?

Inscrivez-vous et envoyez le formulaire  à : contact@daad.tn

Inscription pour les tunisiens

Inscription pour les algériens

Article: Beate Schindler-Kovats

Crédits photos: Beate Schindler-Kovats, Anis Bouattour

             

Rencontre des alumni du DAAD venant du Maghreb à Rabat/Maroc

                                   L'écologie au Maghreb - protéger les habitats, préparer le futur

« Je m’intéresse au futur, car c’est là que je vais passer le reste de ma vie. », c’est avec cette citation d’Albert Einstein que commença la secrétaire générale du DAAD Madame Docteur Rüland, la rencontre des alumni du Maghreb à Rabat, capitale du Maroc. Plus que 120 anciens boursiers du DAAD venant d’Algérie, du Maroc et de la Tunisie étaient présents, entre autres 24 tunisiens et le bureau du DAAD Tunis. Le thème des différentes discussions tournait autour des problèmes, des inquiétudes et également autour des solutions à trouver pour garantir des habitats plus écologiques et plus durables au Maghreb. Partout nous sommes confrontés avec les résultats d’une planète de plus en plus industrialisée : réchauffement climatique, pollution, et pénurie d’eau sont juste quelques aspects de la controverse globale.

                                                                                                       

                                                                                 Secrétaire générale du DAAD, Dr. Rüland, salue les participants

Lors de cette conférence qui dura deux jours (du 14/11 au 16/11/2014) et à travers des présentations, des workshops et des tables-rondes, il a été montré comment on pourrait éventuellement répondre aux questions posées dans l’Agenda 21 et comment la coopération scientifique représente une grande importance : quel rôle jouent les alumni ? A quel niveau pourrait-on (ou même devrait-on) agir ? Et comment réussir un examen critique de sa propre consommation dans une région où il l’arriéré reste de grande importance ?

                                                                                                     

                                                                         Participants des états du Maghreb lors de la rencontre alumni à Rabat

« Think globally, act locally ! » - telle était la devise de la député du Parlement allemand, qui est également membre de la Commission de l’éducation, de la recherche et de la technologie, Madame Docteur Daniela De Ridder. Cette dernière profita de la conférence pour discuter avec des alumni, mais également pour collecter des incitations et des encouragements en ce qui concerne la coopération entre les états du Maghreb et l’Allemagne. « Les problèmes globaux ne peuvent pas être résolus sur une échelle nationale : ni le terrorisme international, ni le danger de du réchauffement climatique. » La politicienne encourage les alumni de gagner en confiance, et d’encourager le networking et la coopération, qui sont tous les trois des éléments d’importance majeure pour pouvoir faire face aux défis économiques, écologiques et sociaux du 21ème siècle, « nous avons besoin de coopération globale ».

                                                                                                     

                                                                                Député du Parlement allemand Dr. De Ridder lors de la présentation d'ouverture

Lors des dernières décennies, le Maghreb a connu un grand développement économique, qui a eu des effets considérables sur l’environnement. Parmi les plus grands problèmes environnementaux du Maghreb, on retrouve : la pollution des littoraux et des plages, la difficulté de se débarrasser des déchets et surtout le problème de la qualité et de la quantité des ressources d’eau.

Le DAAD organise régulièrement des rencontres pour ses anciens boursiers et boursières, afin de rester en contact avec ces derniers et de les mettre en réseau.

                                                                                                   

                                                                                          Photo de groupe des participants de la rencontre des alumni du DAAD à Rabat

Offres pour alumni :

https://www.daad.de/alumni/service/alle-alumni/13145.de.html

http://www.alumniportal-deutschland.org/startseite.html


Ecrit par Beate Schindler-Kovats, directrice du DAAD-Bureau Tunis.
Photo credits: Beate Schindler-Kovats


Beaucoup nous lie à l'Allemagne...
Deuxième rencontre DAAD des alumni en Tunisie 
             

Il y a plusieurs centaines d’alumni et des milliers de boursiers du gouvernement qui ont étudié et fait de la recherche en Allemagne, passant dans le pays plus de 10 ans de leur vie. « L’Allemagne était une phase importante de ma vie », témoigne un ancien boursier de la TU Braunschweig. Mais pas uniquement les études et la formation relient les alumni à l’Allemagne, mais aussi le style de vie et de travail. Beaucoup d’entre eux ont fondé des entreprises en Tunisie ou sont actifs au sein d’universités et la plupart maitrisent la langue allemande. 
C’est pourquoi il n’est pas étonnant qu’on entendait et parlait principalement l’allemand lors de la deuxième rencontre des anciens boursiers en Tunisie le 20 octobre 2014 à l’hôtel Majestic Tunis. «C’est toujours un grand plaisir de pouvoir pratiquer son allemand et de se retrouver en Tunisie pour se mettre en réseau», d’après une jeune alumna.



Alumni d'Allemagne se retrouvent en Tunisie

Faire connaissance, s’échanger et s’interconnecter, tels sont les objectifs de cet événement qui a réuni environ 80 anciens boursiers du DAAD, de la fondation Humbold et du gouvernement tunisien. Etait présente aussi la célèbre DAAD-alumna, Amel Karboul, actuelle ministre du tourisme de la Tunisie. Elle accueillit les alumni et les invita d’intégrer les valeurs, les initiatives et les attitudes de travail acquises en Allemagne dans le processus de transformation que connait la Tunisie.



DAAD-alumna et ministre du tourisme Amel Karboul s'informe du travail du DAAD en Tunisie

L’ambassadeur de l’Allemagne, S.E. Dr. Andreas Reinicke, exprima lui aussi courage et estime pour ce qui a été réalisé par les alumni et insisita sur le fait que ces derniers représentent des ponts entre les pays. « Les perspectives et orientations  que l’Allemagne a offert aux alumni, devraient être transmis aux générations futures. », tel est le souhait de Beate Schindler-Kovats, directrice du bureau du DAAD Tunis.



Bonne ambiance lors de la 2ème rencontre des alumni en Tunisie en octobre 2014

Le bureau du DAAD Tunis a invité les alumni et garde leurs données dans une database qui réunit plus de 200 contacts. Le DAAD cherche à rester en contact avec les boursiers qui ont étudié et fait de la recherche en Allemagne et organise régulièrement des rencontres, des colloques et des séminaires régionaux pour et avec les alumni.

Si vous êtes ancien boursier et que vous voulez figurer sur notre base de données pour des évènements futurs, contactez-nous : contact@daad.tn 

Fiche d'inscription

Mot d'acceuil

Ecrit par Beate Schindler-Kovats, directrice du DAAD-Bureau Tunis.
Photo credits: Anis Bouattour

 

Mars 2013

DAAD Conférence « Les relations universitaires tuniso-allemandes: États des lieux et perspectives »

Rencontre des Anciens Boursiers du DAAD à Tunis le 9 mars 2013 à l'hotel Ramada Plaza, Tunis-Gammarth

A l'occasion de la visite de la Secrétaire Générale du DAAD, Madame Dr. Rüland, en Tunisie, le DAAD organise une conférence et une réception pour les anciens boursiers le 09 mars 2013.

Auparavant, la Secrétaire Générale va inaugurer officiellement le bureau du DAAD à Tunis en présence de l'Ambassadeur d'Allemagne en Tunisie, s.E. Jens Plötner, et s.E. Dr. Heinrich Kreft, responsable du dialogue entre les cultures du Ministère fédéral des affaires étrangères. Depuis septembre 2012, le DAAD est présent avec un nouveau bureau dans l'Afrique du Nord dont la Directrice est Madame Beate Schindler-Kovats.

En Tunisie, la transition politique dans le monde arabe a conduit à l'intensification du travail du DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst/Office allemand d'échanges universitaires), surtout dans les deux pays ciblés, l'Égypte et la Tunisie. Le DAAD suit de très près les évènements politiques et soutient la transition démocratique depuis 2011 avec des moyens du Ministère fédéral des Affaires étrangères à travers une série de mesures d'encouragement (www.changebyexchange.de).

Le conférence et la rencontre des anciens boursiers du DAAD devais renouveler, renforcer et intensifier les relations scientifiques et personnelles, afin de contribuer à un réseau scientifique mondiale.

Nous comptons sur la participation d'environ une centaine d'anciens boursiers tunisiens venant de toutes les branches universitaires. Ces dernières années, on a pu assister à la naissance d'une coopération fructueuse entre les universités tunisiennes et allemandes dans divers domaines. Le renforcement de cette coopération et le développement de nouveaux projets et d'idées restent l'un des objectifs principaux de cette rencontre.

La participation se fait uniquement par confirmation à titre personnel.

Information: DAAD bureau Tunis, info@daad.tn, Tel/Fax: +216 71 240 833/-31

Programme

DAAD Links