Algérie

Home

Récits

Mai 2017

Une meilleure visibilité pour les coopérations universitaires

A la 4ème rencontre de réseaux du DAAD, qui a eu lieu le 5 mai 2017 à Hammamet, les coordinateurs de projets tunisiens et algériens ont discuté sur les relations publiques des programmes de partenariat avec l'Allemagne.

                          

@ Les partenaires de projets tunisiens et algériens à la 4ème rencontre de réseau du DAAD en 2017 à Hammamet

Pour la quatrième année de suite, les partenaires tunisiens et algériens des coopérations de projets germano-maghrébines dans le domaine de l’enseignement et la recherche se sont rencontrés pour un échange d'expériences et une rencontre de réseau en Tunisie.

Depuis 2011, le nombre des partenariats universitaires avec des partenaires de l'Afrique du Nord augmente grâce au financement offert par le programme «Partenariat Germano-Arabe pour la Transition». Des relations intensives et durables, mais aussi personnelles sont créées. Des expériences, des succès et des échecs, des défis, des performances et des résultats sont à peine connues par le public tunisien ainsi que par le public allemand. Souvent, ils ne sont pas aperçu par quelques universités et obtiennent peu d'attention.

@Les partenaires de projets tunisiens et algériens discutent à la rencontre de réseau

Les sujets du premier plan de la 4ème rencontre de réseau organisée par le DAAD sont une visibilité plus forte et plus de relations publiques.

Comment peut-on faire plus des publicités scientifiques et journalistiques pour les projets universitaires? Quels sont les médias et les instruments convenables? Qui fait déjà quoi dans le cadre de relations publiques? Et qu'est-ce que le groupe de réseau pourrait faire pour succomber plus de visibilité  pour les projets universitaire germano-maghrébins?

     

@Idée sur les publications communes pour plus de visibilité des projets de partenariat avec l'Allemagn

Jusqu’à une heure tardive du soir, des questions sur les relations publiques ont été activement discutés dans l'assemblée plénière et dans les groupes de travail. A la fin, l'idée d'une exposition de performance commune est survenue en forme d'une publication comme « une vitrine » de la coopération réussite au niveau des études et de la recherche entre l'Allemagne, la Tunisie et l'Algérie.

  

@Des discussions actives dans les groupes de travail à la rencontre de réseau à Hammamet en 2017

Le DAAD Tunis veut produire, ensemble avec les partenaires de projets, une rétrospective et un « Best Practice » de la coopération universitaire tuniso-allemande. De même, il doit y avoir une rubrique sur les projets sur le site web du DAAD Tunis, sur laquelle les partenaires de projets peuvent publier leurs rapports, leurs calendriers et leurs offres de candidature.

Rapport: Beate Schindler-Kovats, directrice du bureau du DAAD Tunis

Crédits photos: Beate Schindler-Kovats, Syrine Mahjoubi

Mars 2017

Le DAAD pour la première fois au « Salon de l‘étudiant » à Alger

Presque 1000 visiteurs se sont informés le 25 et le 26 mars 2017 au stand du DAAD et à la conférence sur « Les études et la recherche en Allemagne » au Palais de la Culture, Alger

Le DAAD a participé avec succès, pour la première fois et durant deux jours, au salon des études organisé par The Graduate Fair: « Le Salon de l‘étudiant algérien » au Palais de la Culture à Alger.

 

@ Le DAAD Tunis au salon des études « Le Salon de l‘étudiant algérien» au Palais de la Culture à Alger

La quatrième édition au salon de l’étudiant a été bien visitée. Le salon a comporté environ 20 exposants, y compris des organisations internationales comme le DAAD et Campus France, ainsi que l’ambassade des Etats-Unis, des agences commerciales et des universités de Dubai, l'Espagne, la Russie, la France, Malte et la Chypre.

  

Les intéressés se sont pressés au stand du DAAD très tôt: Des questions sur l'apprentissage de l’allemand, les études en Allemagne, les programmes d'études internationaux, les études doctorales et la recherche en Allemagne ont été répondues par cinq collaboratrices et collaborateurs compétents du DAAD Tunis et de l'Institut de Goethe d'Alger. Le stand commun du DAAD Tunis et du Goethe Institut Alger a attiré plusieurs personnes et a été l'un des points d'attraction principaux du salon.

« Lorsque j’ai entendu que le DAAD participe à ce salon, je suis venu directement de Constantine », raconte Abdelwahab, 40 ans, étudiant de sociologie de Constantine, « c'était formidable de parler avec les conseillères du DAAD, elles m'ont donné beaucoup d'informations. L’événement a répondu à mes attentes! »

@ L‘apparition commune du DAAD Tunis et de l’Institut de Goethe à Alger a accueilli de nombreux visiteurs

Le programme du DAAD et la procédure des études en Allemagne ont été présentés à la conférence sur « Les études et la recherche en Allemagne » qui a eu lieu à l'auditorium. Beaucoup de liens utiles aident à la recherche d’une place à l’université, donnent des renseignements et de l'orientation sur la reconnaissance des diplômes, la vie estudiantine, les programmes de bourses et soutiennent avec des consignes pratiques.

  

@ Le DAAD Tunis à la conférence au Palais de la Culture à Alger sur « Les études et la recherche en Allemagne »

L’impression des visiteurs était généralement très positive (vous pouvez lire plus sur le portrait du mois). Plusieurs ne connaissaient pas le DAAD et se réjouissent qu'ils puissent à l'avenir entrer en contact direct avec le DAAD Tunis. Le DAAD Tunis  informe par mail (info@daad.tn), par les webinaires – séminaires en ligne – qui représentent une bonne possibilité de communication directe et interactive.

L'équipe du DAAD Tunis se réjouit de l'intérêt; et en tant qu’organisation intermédiaire de la politique culturelle et éducative du Ministère fédéral des Affaires étrangères, le DAAD propose un service gratuit pour les universités allemandes et algériennes et se présente en tant que partenaire officiel de la campagne « Study and research in Germany ».

 

@ L’équipe du DAAD au salon à Alger

Le bureau du DAAD organise régulièrement des événements d'informations sur « les études et la recherche en Allemagne et les possibilités de bourses » en Tunisie et en Algérie.

Vous trouvez plus d’informations sur les événements du DAAD et un calendrier d’événements sur notre site Web : www.daad.tn

Rapport: Beate Schindler-Kovats

Crédits photos: Beate Schindler-Kovats et Syrine Mahjoubi

L’Atelier sur les relations scientifiques algéro-allemandes: Bilan et perspectives, Constantine le 5 et le 6 mars 2017

Le DAAD Tunis a participé à l'atelier "The Algerian-German Scientific Cooperation: State of the Art and Perspectives", qui a eu lieu le 5 et le 6 mars 2017 à l'Université de Constantine 3 / l'Algérie et a successivement proposé deux sessions d'information sur « Les études et la recherche en Allemagne ainsi que les possibilités de bourses ».

 

@ The Algerian-German Scientific Cooperation: State of the Art and Perspectives, le 5 et le 6. mars 2017, Université de Constantine 3/Algérie

A l'initiative de l’ancien boursier du DAAD, Prof. Dr. Ing. Redjem Hadef, l'Université de Constantine 3 a invité, le 5 et le 6 mars 2017, des partenaires allemands et algériens à un atelier « The Algerian-German Scientific Cooperation: State of the Art and Perspectives », qui a eu lieu à la nouvelle ville universitaire moderne. L'université Constantine 3 a était fondée en 2011 et dispose de 21.000 étudiants, y compris environ 300 étudiants internationaux, 6 facultés avec 17 départements et un institut.

 

@ Université de Constantine 3 en Algérie

Les partenaires de coopération allemands de l'Université de Saarland, l'Université de Tübingen, l'Université d'Ilmenau, l’Université Technique de Dortmund et l'Université de Stuttgart ainsi que des représentants de l’Ambassade d’Allemagne, du DLR, de la GIZ de l'Algérie, de la DFG, d'AvH et du DAAD ont accepté l'invitation au nom du président Prof. Bouras.

Non seulement des recteurs et des directeurs des universités algériennes à l'est du pays, entre autre Annaba, Constantine, Sétif, Batna, mais aussi des partenaires allemands ont pu se procurer un bon aperçu des coopérations algéro-allemandes. Comme la structure de la HRK allemande (union des recteurs universitaire, les universités à l'est de l'Algérie sont représentées dans une association universitaire et par le président Prof. Latreche (aussi le recteur de l'Université de Constantine 2).

Ensemble nous avons fait la rétrospective des projets et programmes et discuté, en présence du directeur général de la recherche et la technologie, Prof. Abdelhafid Aourag du Ministère de l’Enseignement Supérieur (DGRSDT), sur des perspectives de la coopération dans l’enseignement et la recherche.

 

Alors que le GIZ et le projet universitaire algéro-allemand PAUWES s'occupent en particulier des sujets d'environnement (l’énergie, les eaux, les déchets), il y a entre les universités allemandes et les universités algériennes une coopération bilatérale et multilatérale dans le domaine d’architecture (ENAU Alger - l'université de Stuttgart), de la chimie (l'Université de Saarlande et l'Université de Tübingen avec l’Université Bel Abbès) et depuis des décennies une coopération de l'Université d'Ilmenau avec l'Université de Sétif. Et comme souvent, les contacts personnels sont ceux qui rassemblent les partenaires : l’ancien boursier Prof. Bouafia (Université de Sétif) était doctorant auprès du partenaire actuel émérite, qui a remis ses contacts à son successeur. L’ancienne boursière de la fondation Alxander von Humboldt Sekkal de Sidi Bel Abbès coopère dans le cadre d'un projet de la fondation Humboldt dans le domaine de la chimie. Avant l'atelier à Constantine, les deux partenaires allemands ont proposé des séminaires blocs pour les étudiants et les doctorants à Sidi Bel Abbès.

Il y a des relations universitaires de partenariat algéro-allemandes qui datent de plusieurs années, bien que celles-ci soient encore aménageables au niveau de la quantité par rapport à la grandeur du pays, au potentiel et à l’intérêt pour l'Allemagne. Le côté algérien souhaite une internationalisation plus forte et fait l'ouverture dans la région MENA. La Chine et la Turquie sont déjà très actives en Algérie, non seulement vis-à-vis les relations économiques, mais encore dans le domaine de l’enseignement. Les programmes de l'UE – ERASMUS+ et ERASMUS Mundus – offrent des conditions idéales pour l'échange avec l'Europe.

 

@ Visite à l’Université des études islamiques Emir Abdelkader à Constantine

L'Université Théologique de Constantine, qui enseigne des études islamiques, des études religieuses, des langues et des sciences humaines au terrain de la grande mosquée, cherche le rapprochement avec l'Europe. D'après le vice-recteur professeur Djaballah, l'intérêt aux partenaires de coopération pour les études religieuses comparatives est disponible, et, selon lui, on veut aussi coopérer avec des partenaires allemands.

Les étudiants et les doctorants sont beaucoup intéressés par les programmes de mobilité et les possibilités d'études en Allemagne. L’événement d'informations du DAAD sur « Les études et la recherche en Allemagne ainsi que les possibilités de bourses » a dû fermer les portes pour des raisons de place ; beaucoup d'étudiants se sont pressés dans l'amphithéâtre dont les 250 places ont été occupées. Des étudiants ont attendu deux heures, avec patience, la répétition de l’événement d'informations.

 

A la fin du jour, il y avait beaucoup de louange pour l'initiative réussie, ainsi que l'espoir que les relations scientifiques algéro-allemandes ont reçu une nouvelle impulsion et de l’enthousiasme.

Rapport et crédits photos : Beate Schindler-Kovats

La journée d’informations du DAAD à Constantine / Algérie avec plus de 500 étudiants et chercheurs

Le DAAD Tunis a participé à l'atelier "The Algerian-German Scientific Cooperation: State of the Art and Perspectives", qui a eu lieu le 5 et le 6 mars 2017 à l'Université de Constantine 3 / l'Algérie et a successivement proposé deux sessions d'information sur « Les études et la recherche en Allemagne ainsi que les possibilités de bourses ».

 

@Les intéressés par les études en Allemagne à la journée d’information du DAAD « Les études et la recherche en Allemagne ainsi que les possibilités de bourses » à Constantine.

A l’initiative du DAAD et de l’ancien boursier de la fondation Alxander von Humboldt Prof. Dr. Ing. Redjem Hadef, l’Université de Constantine 3 a invité des partenaires allemands et des universités allemandes à un atelier « The Algerian-German Scientific Cooperation: State of the Art and Perspectives », qui a eu lieu le 5 et le 6 mars à la nouvelle ville universitaire moderne.

Le DAAD Tunis a proposé un atelier sur « Les études et la recherche en Allemagne ainsi que les possibilités de bourses ». La présentation pour les étudiants, les doctorants et les chercheurs a dû être faite deux fois de suite: beaucoup d'étudiants se sont pressés dans l'amphithéâtre dont les 250 places ont été occupées. Des étudiants ont attendu deux heures, avec patience, la répétition de l’événement d'informations.

« Nous ne nous attendions pas à la présence de beaucoup d’étudiants » ont dit les organisateurs de l'Université de Constantine 3. L'annonce publiée sur Facebook informant que le DAAD Tunis est à Constantine, s'est vite répandue. Plus de 500 étudiants sont venus des trois Universités de Constantine, d'Annaba, de Batna et de Sétif, et même d'Alger.

 

@ Grande affluence à la journée d’information du DAAD à Constantine

Des étudiants de l'architecture et des urbanistes ont formé un grand groupe. En Algérie un véritable boom règne, non seulement de grands projets comme la mosquée et l'aéroport à Alger, mais aussi la construction des routes, les logements et les Universités "des villes" sont remonté en peu de temps. Le DAAD propose pour l’architecture et l'urbanisme des bourses d'études (https://www.daad.de/imperia/md/content/informationszentren/ictunis/alg__rie-architecture2017.pdf) et des programmes spéciaux comme le programme IUSD (http://www.iusd.uni-stuttgart.de/)

Il y a un grand intérêt aussi par la langue allemande: aux universités de Constantine, on peut apprendre l'anglais, le français, le chinois, le turc, le russe, l'italien et l'espagnol, mais pas l'allemand. Le président de l'Université de Constantine 1 voudrait le changer et aménager un département d'allemand.

Les étudiants algériens intéressés par les études peuvent s’informer sur le site web du DAAD (www.daad.tn), par mail sur notre adresse mail (info@daad.tn) ou par la participation à un webinaire.

Le DAAD Tunis sera le 25 et le 26 mars 2017 à Alger au 4ème salon de l'étudiant Algérien "The graduate Fair".

Vous trouvez plus d’informations sur les événements du DAAD et un calendrier d’événement sur notre site web: www.daad.tn

Rapport et crédits photos: Beate Schindler-Kovats

Décembre 2016

La tendance s'oriente vers les coopérations multilatérales

La première rencontre de réseaux Algéro-tunisienne

Les partenaires tunisiens et algériens intéressés par la coopération avec l'Allemagne se sont rencontrés le 2 décembre 2016 sur l'invitation du DAAD à Tunis pour discuter des thèmes et des projets.

 

Presque 100 coopérations universitaires germano-tunisiennes – des partenariats dans l’enseignement et la recherche à court et à long terme – ont été lancées depuis 2011. Les Alumni ont apporté leurs contacts et partenaires de l'Allemagne et construit des projets et des programmes d'études aux seins des universités tunisiennes, des Technopôles et des institutions de recherche. Les partenariats bilatéraux sont fréquemment devenus des coopérations multilatérales. Les réseaux régionaux sont devenus faciles à nouer au Maghreb : on parle la même langue, on partage le même système de formation et universitaire et on confronte des défis semblables.

A la première rencontre de réseaux algéro-tunisienne, organisée et promue par le DAAD le 2 décembre 2016 à Tunis, 19 Alumni algériens se sont rencontrés avec les partenaires tunisiens. On s’est réuni rapidement et on a commencé à discuter.

 

La tendance s'oriente vers les coopérations multilatérales, quelque soit les projets de l’Union Européenne, le programme d’ERASMUS+, les programmes du DAAD ou encore les partenariats de recherche. Les universités allemandes en profitent. Lorsqu’elles coopèrent avec la Tunisie, elles peuvent en même temps tisser des réseaux de partenaires au Maghreb et en Afrique subsaharienne.

 

Le développement du programme de Master "African Studies" à l'université de Sousse en coopération avec l'université de Bayreuth est destiné pour les partenaires africains. Le programme de Master „REMENA“ – une coopération avec l'université de Cassel – a été lancé au Caire, et maintenant il est proposé aussi à Monastir et peut intégrer des étudiants de la Libye, du Maroc et de l'Algérie.

 

Plus de renseignements sur les projets promus par le DAAD :

Partenariat Germano-Arabe pour la Transition :

www.daad.de/transformationwww.changebyexchange.de

Dialogue avec le Monde Islamique: www.daad.de/hochschuldialog

Partenariat entre les universités et les entreprises: www.daad.de/praxispartnerschaften

PAGEL – Partenariats pour le domaine de la santé:  www.daad.de/pagel/

Rapport : Beate Schindler-Kovats

Crédits photos : Syrine Mahjoubi

Octobre 2016

Interview avec l'Ambassadeur Michael Zenner

Interview avec le nouveau Ambassadeur d'Allemagne « Michael Zenne » (depuis Septembre 2016) à Algier sur des sujets actuèls et le travail du DAAD en Algérie.

Plus...

Le DAAD Tunis est de nouveau en visite à Alger et Oran

Pour la deuxième fois en cette année, la directrice et une employée du DAAD Tunis ont visité des universités, des partenaires et des institutions allemandes en Algérie. Le programme de la visite a comporté une conversation avec l'ambassadeur et le responsable des programmes culturels à l’ambassade et une conversation avec la directrice de l'institut de Goethe d'Alger, ainsi, une journée d’information à l’USTHB à Alger et à l’université Mohamed Ben Ahmed d'Oran.

La visite à l’USTHB à Alger  

La visite du DAAD à Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène (USTHB) située à Bab Ezzouar/Alger a été faite au bon moment: jusqu'à présent, l’université coopère presque exclusivement avec la France, cependant elle voudrait diversifier ses relations internationales. Là le DAAD venait justement bien pour informer et discuter des partenariats individuels et institutionnels. USTHB offre un profil intéressant pour l'échange, la coopération et les projets avec environ 35. 000 étudiants dans les sciences naturelles et la technique sur un campus de 150 hectares. Le recteur et la vice-rectrice responsable des relations internationales se sont montrés ouverts vis-à-vis l’ERASMUS+ avec l'Allemagne et les programmes de partenariat avec les universités allemandes.

@ Conversations au rectorat de l‘USTHB Alger

Le nombre des intéressés dans la salle Polyvalente d'USTHB était énorme à la journée d'information du DAAD. Presque 1000 visiteurs sont venus pour s'informer sur « les études et la recherche en Allemagne ». Sur Facebook, les réseaux sociaux et la propagande du bouche-à-oreille, l’évènement s'était vite répandu malgré le fait que le ministère d’enseignement supérieur algérien a autorisé la journée d'information seulement quelques jours avant la date. Les visiteurs ont posé beaucoup de questions et étaient intéressés en particulier par les programmes de Master internationaux en Allemagne. Les connaissances linguistiques des visiteurs étaient aussi impressionnantes, presque tous les présents parlent très bien l'anglais et plusieurs ont appris l'allemand en auto-formation.

@ La Journée d’information du DAAD à l‘USTHB Alger

La visite à l’université d‘Oran 2 Mohamed Ben Ahmed  

La joie à Oran était aussi grande : le département d'allemand de l'université d'Oran 2 Mohamed Ben Ahmed compte parmi les plus actifs dans le pays et a avec le Prof. Dr. Aoussine Seddiki un Alumnus et un partenaire d’une valeur fiable. La visite du DAAD Tunis était parfaitement organisée et bien préparée, les médias locaux (des journaux et la radio) ont informé de la visite et ont effectué des interviews.

Ici, vous pouvez lire des rapports de presse sur la visite à Oran :

Le Quotidien

Jeunesse d'Algérie

Le recteur Prof. Amroun Seddik – en poste depuis quelques mois seulement  – a présenté les nouveaux bâtiments de l'université Mohamed Ben Ahmed (encore partiellement en construction) et a souligné l'importance de l'internationalisation et de l'échange. L'université met à disposition une infrastructure et un espace pour le DAAD ; on espère que le poste de lecteur du DAAD (vacant depuis 2015) sera bientôt réoccupé.

A la journée d'information du DAAD à l'auditorium de la faculté des droits et de la politique, environ 300 visiteurs de toutes les spécialités sont venus. Non seulement le programme de séjour linguistique en Allemagne a éveillé les Intérêts, mais aussi les bourses doctorales et les programmes de Post doctorat.

@ La Journée d’information du DAAD à l‘auditorium de la Faculté des droits et de la politique, université d’Oran Mohamed Ben Ahmed

Le temps restait aussi pour une rencontre avec des collègues du département d'allemand à Oran et pour la visite du vieux et du nouveau site du « point de dialogue ».

@ Rencontre avec des collègues de l’allemand de l‘université Oran 2

@ Visite des points du dialogue à l‘université Oran 2

Les interviews de présélection pour les bourses doctorales du DAAD pour l’année 2017 à Alger et la réception pour la « Journée de l'unité allemande » dans la résidence de l'ambassadeur ont arrondi la visite. Puisque le DAAD n'a à présent pas de présence en Algérie, le centre d’information DAAD Tunisie informe et conseille les étudiants algériens intéressés, les scientifiques et les chercheurs.

Etes-vous inscrit à une université algérienne et intéressé par les études, la recherche ou des coopérations avec l'Allemagne? Visitez notre page Web, contactez-nous sur: info@daad.tn ou retrouvez-nous sur Facebook.

Vous êtes ancien boursier du DAAD, de la fondation Alexander von Humboldt ou encore diplômé des universités allemandes ? Alors enregistrez-vous Fiche d'enregistrement. Nous vous intégrerons dans notre base de données et vous tiendrons informé sur nos offres et évènements.

Rapport: Mme. Beate Schindler-Kovats, Directrice du Bureau DAAD Tunis

Crédit photos: Mme. Beate Schindler-Kovats, Fatima Ayari  

Mai 2016

Le DAAD Tunis en « Fact-Finding Mission » à Alger

Le DAAD Tunis, bureau régional pour la Tunisie, l’Algérie et la Libye, prend en charge la tâche d’informations et de conseils pour les étudiants, les chercheurs et les partenaires de projets. En mai 2016, des représentants du bureau DAAD Tunis sont allés pour une mission de Fact-Finding à Alger et ont instauré une collaboration plus étroite et régulière avec l’Algérie.               

Puisque à présent, le DAAD n'a pas une propre présence en Algérie, le centre d’information DAAD Tunisie informe et conseille les étudiants algériens intéressés, les scientifiques et les chercheurs. Des universités partenaires, des Alumni et des représentants des organisations allemandes avaient du 22 au 24.05.2016 l’opportunité de rencontrer les collègues du DAAD Tunis à Alger et d’échanger les idées.

 

@ Rencontre au rectorat de l’Université Alger 2

Le Goethe-Institut Alger, accueilli depuis 2015 au sein de l'institut de langue allemande DSIA, en travaillant en collaboration et ayant leurs propres locaux à Alger-Hydra. Au sein du local du Goethe Institut Alger on a effectué des interviews de sélection pour les bourses du DAAD et un séminaire de préparation pour les boursiers du cours d’été 2016

Le Goethe-Institut Alger et le DAAD Tunis ont instauré une coopération plus étroite en matière de conseils et informations relatifs aux études et possibilités de bourses vers l’Allemagne. Le DAAD propose, à l'avenir, des renseignements sous forme webinaire (des séminaires Web) et des consultations sur Skype pour les candidats Algériens. Le site Web www.daad.tn fournit des renseignements pour les Algériens (le LIEN de la rubrique ALG), sur le www.funding-guide.de, on trouve une base de données avec plus de 80 programmes de promotion pour l'Algérie.

   

@ Les Interviews de sélection et le séminaire du DAAD au Goethe-Institut Alger

Plus de 80 intéressés, non seulement des étudiants de l'université d'Alger 2, mais encore des ingénieurs d'U.S.T.H.B., des économistes de Dely Brahim ainsi que des partenaires d'Oran, Constantine et Sidi Bel Abbes sont venus à la journée d'information „Etudes et recherches en Allemagne“ à l'université d'Alger 2.

« C'est important de recevoir des informations sur l’Allemagne d’une source crédible», d'après une participante « nous avons pensé que le DAAD s'est retiré de l'Algérie et qu’il n’y a plus de programmes pour les Algériens. » 

  

@ Evènement d’information : « Etudes et Recherches en Allemagne »à l‘université Alger 2

Etes-vous inscrits à une université algérienne et intéressés par des études, des recherches ou des coopérations avec l'Allemagne? Visitez notre page Web : www.daad.tn, contactez-nous sur: info@daad.tn ou vous pouvez nous trouvez sur Facebook DAAD Tunisie

Faites-vous partie du DAAD, de la fondation Alexander von Humboldt ou êtes-vous un ancien Alumni de l’Allemagne ? Alors enregistrez-vous Fiche d'enregistrement

Nous vous mettons dans notre base de données et vous informons de nos offres et évènements.

Rapport et crédit photos: Mme. Beate Schindler-Kovats, Directrice du Bureau DAAD Tunis 

Avril 2016

Les étudiants en génie mécanique, de l'Université Oum El Bouaghi en Algérie, en voyage d'études vers Allemagne 

En avril 2016, Un groupe de 11 étudiants en génie mécanique, de l'Université Oum El Bouaghi en Algérie, ont visité, en accompagnement du DAAD – et de l’AvH Alumnus, Prof. Redjem Hadef, des universités allemandes partenaires, ainsi que des sociétés en Allemagne. Le voyage d'études, financé par le DAAD, a ouvert de bonnes perspectives aux étudiants dans le cadre des études et des recherches en Allemagne. Des filières et des laboratoires pour des systèmes de véhicule et de production ont été présentés aux étudiants à l'Institut de Technologie Karlsruhe (Kit), à l’université de Technologie Köln et dans d’autres universités. En visitant des sociétés, les étudiants ont eu l’opportunité de vivre la mise en œuvre et l’expérience pratique.

@Crédit photo: International Office / TH Köln

Plus d‘informations:                                       

Besuch aus Algerien - TH Köln

Le DAAD finance les voyages et les stages d’études pour des groupes d’étudiants étrangers en Allemagne.

Pour 15 étudiants au maximum en accompagnement d'un professeur de de l’université (jusqu’à 12 jours)

Information sur le programme et candidature

Pour 10 étudiants Algériens, le rêve devient une réalité- grâce à une bourse de cours d'été offerte par le DAAD pour bénéficier des cours intensifs d'allemand en Allemagne  

Le DAAD Tunis remet des certificats d’obtention de bourse pour la participation à un séjour linguistique intensif aux universités allemandes en été 2016.

 

@ Remise des certificats d’obtention de bourse aux participants Algériens au cours d’été du DAAD

Çà présente une joie exceptionnelle de pouvoir remettre ces certificats de bourse au participants aux séjours linguistiques d‘été de cette année à Alger. Le DAAD Tunis a invité 10 boursiers au Goethe-Institut d'Alger à Hydra pour un séminaire d'information et un séminaire de préparation pour le départ vers l’Allemagne. Lors de cette rencontre, il a eu l’occasion de se connaître, d’échanger les expériences et de poser des questions.

  

@Séminaire de préparation pour le départ vers l’Allemagne tenu à Alger pour les boursiers des cours d’été promus par le DAAD

Les étudiants en germanistique inscrits aux universités d'Alger 2 et d’Oran ont eu la chance d'apprendre intensément l'allemand au sein d’une université allemande et dans un environnement international. Parmi 340 possibilités de cours, les boursiers ont choisi la ville, le cours et le niveau souhaités. Les boursiers Algériens ont choisi leurs cours à Francfort, Berlin, Münster, Düsseldorf et Hanovre.

Félicitation à tous les boursiers et bonne réussite!

Les universités étatiques ou reconnues par l'Etat Allemand et les universités qui offrent des cours linguistiques proposent des cours linguistiques et des cours de civilisation ainsi que les cours de langue spécialisés en été pour les apprenties d'Allemand. Vous trouvez les universités offrants des cours et la liste des cours proposés sur le site du DAAD : http://www.daad.de/hsk-kursliste.

Vous pouvez encore réserver un cours d'été 2016 à une université (avec un autofinancement) sur  le: www.daad.de/sommerkurse

Le DAAD met à votre disposition des bourses annuelles pour suivre des cours d'été au sein d’une université allemande. Les critères pour obtenir une bourse sont de très bonnes notes dans les études, une lettre de motivation expliquant vos motifs d'obtenir cette bourse, et une présentation convaincante de soi lors de l’interview devant le comité de présélection.

Vous pouvez, dès maintenant, vous inscrire, étudiants de toutes les branches avec le niveau d'allemand B1 au moins, à un séjour linguistique de l’été 2017. Le délai de candidature est lui 01/12/2016.

Une candidature est possible pour les étudiants qui sont à partir du niveau 2ème année d'études universitaires (pas en terminale) et en 1ère année Master.

Plus d’Informations et dossiers de candidature sous :

https://www.daad.de/miniwebs/ictunis/de/29015/index.html

www.funding-guide.de

www.daad.tn

Rédaction : Mme Beate Schindler-Kovats, Directrice du DAAD Büro Tunis

Daad Linie