DAAD Académie d'été maghrébine

Home

DAAD Académie d'été maghrébine 2016

Un effet efficace de l'académie maghrébine: Les participants transmettent leurs connaissances et méthodes

Le participant marocain Yassine El Bakdouri informe sur un atelier autour du thème « Motivation » qu’il a proposé aux étudiants de l'Université IBNOU Zohr.

En octobre, Yassine El Bakdouri a participé avec succès et beaucoup d'intérêt avec 27 camarades d'études à la 4ème Académie maghrébine à Tunis. Durant un slam, il a présenté son projet « Motivation ». Aujourd'hui, presque après un semestre, il organise lui-même un atelier pour des étudiants à l'Université IBNOU Zohr au Maroc et les motive avec les méthodes qu’il a récemment appris : « Je vous écris cet e-mail pour partager avec vous les moments merveilleux que j'avais avec ces étudiants et pour me rappeler de la quatrième académie que j'ai passé avec vous à Tunis et au cours de laquelle j’ai appris de nouvelles méthodes », écrit Yassine.

L'équipe du DAAD se réjouit que l'académie maghrébine montre de l'effet et que ses méthodes soient appliquées. Les jeunes scientifiques agissent ainsi comme des multiplicateurs et transmettent leurs connaissances et compétences. 

Super, cher Yassine. Continue comme ça. . . . !

Rapport: Beate Schindler-Kovats

Crédits photos: Yassine El Bakdouri

4ème Académie maghrébine

«Les histoires maghrébines - des projets réussis» du 27 au 31 Octobre 2016 à Tunis

« J’ai voulu connaitre des amis – j’ai trouvé une famille »

@ l’Académie maghrébine 2016 à Tunis

Pour la 4ème fois, des étudiants d'allemand du Maroc, de l'Algérie et de la Tunisie se sont réunis en octobre à l'académie maghrébine à Tunis. Et encore cette année, l'académie écrit "des histoires maghrébines" autour des idées de projets et des méthodes interactives en vue d’améliorer les compétences dans la réalisation des projets.

Aussi en 2016, l'échange, l'expérience interculturelle et l'esprit d'équipe étaient mis en valeur à l'académie maghrébine, organisée par le bureau du DAAD Tunis. 28 jeunes étudiants d'allemand avaient l'occasion de faire connaissance entre eux, d’apprendre l'un avec l'autre, de discuter et de bien s'amuser. Un programme varié durant 3 jours : de la chasse au trésor, des méthodes de projets interactives du groupe liqa ou encore le Project Slam. Et bien évidemment l'apprentissage d'allemand. « Nous avons tous gagné », d'après un étudiant algérien ;« gagné de l'expérience, la possibilité de travailler en équipes et de nouveaux amis ».

   

Le groupe de cette année s’est trouvé très vite ensemble : déjà après quelques heures, un bon esprit et une atmosphère d'équipe dynamique se sont développés. A la « chasse au trésor à la Médina », les étudiants actifs et engagés ont découvert la culture, la ville et des personnes. Le programme a duré deux heures de plus parce qu'il y avait tant de choses à découvrir, des Selfies à faire dans chaque coin de la Médina et encore le bus qui est resté bloqué le soir du vendredi dans la circulation.

   

Plusieurs participants étaient pour la première fois en Tunisie, d’autres sont déjà venus pour la deuxième fois à l'académie maghrébine. Le groupe s’est très rapidement mélangé et bientôt on ne savait plus, qui vient de l'Algérie, du Maroc ou encore de la Tunisie. Et ce n'était pas tellement important :« Nous sommes une famille maghrébine, j'ai trouvé des sœurs et des frères », d'après un participant marocain, « ensemble, nous pouvons nous amuser et résoudre des problèmes. »

   

  

Le point culminant était le Project Slam, qui présentait une nouvelle expérience pour beaucoup de participants: en trois minutes, un propre sujet ou une idée de projets devait être présenté en allemand devant le public.

    

Un jury composé de coordinateurs de projets qui a évalué les 28 « Slamer » et a accordé un prix aux trois meilleurs:

  1. Amar Snani de l’Algérie pour son magazine d’étudiant « Begabung »
  2. Zineb Zaki Zaki du Maroc pour le projet de lecture pour les étudiants d’Allemand
  3. Said Ayoujil du Maroc pour l’apprentissage d’allemand à travers l’enseignement à distance

 Msa13  

@Le gagnant Said Ayoujil  (3èmePlace)             @La gagnante Zineb Zaki Zaki (2ème Place)

 

@Le gagnant qui a remporté le grand prix Amar Snani      

Une ambiance festive influençait la soirée maghrébine dans le style traditionnel et sur les rythmes de la musique de la « Troupe Chichkhane » qui a apporté beaucoup d'enthousiasme. La soirée qui a duré jusqu’à une heure tardive de la nuit, était pleine de danse, de chant et de rire.

                

   

Ce n’est vraiment pas un miracle que le feed-back des boursiers a été bien positif : « Nous avons reçu beaucoup de contribution et nous avons eu des discussions précieuses à propos des thèmes actuels, plus de compréhension partagée, une superbe atmosphère et une expérience inoubliable », d'après les commentaires sur les Mails et Facebook.

Le DAAD Tunis organise l'académie maghrébine pour la quatrième fois dans le cadre du programme du « Partenariat Germano-Arabe pour la Transition » et promeut les participants avec des bourses. Parmi 80 candidatures, seulement 28 participants ont été choisis : 13 de l'Algérie, 8 du Maroc, 5 de la Tunisie et 2 invités de l'Allemagne.

 

Ici, vous pouvez lire des rapports de presse sur la 4ème Académie Maghribine:

Jeunesse d'Algérie

AL CHABAB

Rédigé par: Mme Beate Schindler-Kovats (directrice duBureau du DAAD Tunis)
Photos: Anis Bouattour

Droit d'images chez le DAAD Tunis

Maghreb-Akademie für Deutsch

Zur regionalen Vernetzung der Fachkontakte und der Germanistik wird seit 2013 jährlich eine „Maghreb-Sommerakademie“ mit Teilnehmenden aus Marokko, Algerien und Tunesien, vom DAAD-Büro in Tunis, Tunesien aus Mitteln der Deutsch-Arabischen Transformationspartnerschaft organisiert. Außerhalb des regulären Universitätsalltags bietet die Akademie Raum und Möglichkeit für Begegnung, Sprachpraxis und innovative Arbeitsformen. Für Studierende und Dozenten aus den Maghrebländern ist dies ein wichtiger Austausch und eine gute interkulturelle Erfahrung: es werden Vorurteile abgebaut und regionale Fachnetzwerke aufgebaut. 2013-2015 wurden knapp 100 maghrebinische Teilnehmer/innen gefördert.