Stages

Home

Projet de Fin d'Etudes (PFE)

Promotion des Thèses
Projet de Fin d’Etudes (PFE)
dans le cadre des courtes mesures "partenariats universitaires"

Objectif

Le Projet de Fin d'Etudes (PFE) est un projet final complet qui se fait à la fin d’études/fin du parcours académique. Ce projet final a pour objectif de développer l'innovation et l'indépendance, de renforcer le sens de responsabilité et l'esprit de travail en équipe. Les étudiants doivent mettre en œuvre de manière innovante ce qu’ils ont appris pendant leurs années universitaires dans un PFE, et faire preuve de leurs connaissances et compétences. Le groupe ciblé est : les étudiants tunisiens dans leur dernière année d'études de master ou d'ingénierie. L'objectif de la promotion est de permettre à d'excellents étudiants à apprendre sur l'enseignement supérieur allemand et de la recherche, faciliter la recherche et la rédaction de la thèse et d'acquérir des compétences en termes de future carrière professionnelle ou futur doctorat dans un environnement international ou pour un travail scientifique.

Financement et conditions

Cette promotion peut être accordée pour les visites d'étude et de recherche pour des projets innovants des étudiants dans le cadre du projet de fin d’études, ces étudiants doivent être inscrits dans un établissement d'enseignement supérieur étatique tunisien ou reconnu par l'Etat OU un établissement de recherche non-universitaire. Les étudiants en terminale doivent être inscrits dans un cursus à temps plein dans une université tunisienne approuvé par l'Etat. Les candidats doivent être dans la dernière année d'études lors du dépôt. Une lettre de recommandation de la part d’un professeur tunisien et un accord écrit ou une convention écrite de l’encadrement (invitation et confirmation d’encadrement) en Allemagne, représentant une référence formelle de candidature, doivent être joints aux documents d'application. Des compétences linguistiques suffisantes en anglais ou en allemand, pour la réalisation du projet, sont requises.

La partie qui fait la demande

Des universités allemandes/institutions allemandes de recherche en coopération avec des partenaires tunisiens dans le cadre de la ligne de programme 2: mesures courtes arabo-allemande avec des universités dans les pays en transition.

Les demandes de PFE ne se font pas individuellement par les étudiants. Seules les partenaires universitaires peuvent postuler à ce Programme!!!

www.daad.de/transformation
www.changebyexchange.de

Les demandes de financement pour des projets de coopération et d'échange sont généralement - au niveau de l’institut ou de la spécialité- posées de la part d'un Professeur d’une université allemande ou d’une institution de recherche allemande avec l'accord de l'administration de l'université ou de la direction de l'institution de recherche.
 
La demande doit faire référence aux objectifs du programme «Partenariat de transition» et participer à la construction et intensification de contacts scientifiques entre les universités allemandes et tunisiennes, la création de contributions actives qui servent au développement structurel des universités partenaires et à l'égard de l'amélioration de l'enseignement, la formation et l'employabilité des jeunes diplômés.

Les délais d'inscription pour 2017

  • 31.03.2017 pour des mesures entre le 01.07.-31.12.2017
  • 30.06.2017 pour des mesures entre le 01.10.-31.12.2017

Documents à fournir pour la candidature

Formulaire de candidature et un plan de financement (formulaire sur le Portail DAAD)
Accord de la demande du projet par la direction d’une université allemande (modèle à la page d’Accueil DAAD)
Description du projet et de l’objectif,
Accord effectué avec les partenaires (par exemple Convention)
Financement

Lieu de candidature et personne de contact

Office allemand d’échanges universitaires DAAD
Service P24 : Projets de coopération dans le Moyen-Orient, en Asie, en Afrique et en Amérique latine
Kennedyallee 50
53175 Bonn
transformation@daad.de
www.daad.de/transformation

Promotion des projets de fin d'études:

Pour les projets de fin d’études à Offenburg

Une coopération efficace entre l’Université d'Offenburg et deux Ecoles Nationales tunisiennes passe au prochain tour.

Tous les participants et les étudiants internationaux se réjouissent de la promotion des projets de fin d’études de quatre étudiants tunisiens par l’Office Allemand d’Echanges Universitaires sous le titre « Sustainable Cooperation for Driving IoT Further ». © Université d'Offenburg

Après que la coopération avec deux ateliers à Tunis et à Offenburg, ainsi qu’un projet de fin d’études à Offenburg soit lancée durant l’année dernière, une promotion a pu être renouvelée pour l’année 2017 par l’Office Allemand d’Echanges Universitaires (DAAD) sous le titre « Sustainable Cooperation for Driving IoT Further ». Dans ce cadre, quatre étudiants tunisiens de l'Ecole Nationale des Sciences Informatique (ENSI) et de l’Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tunis écriront leurs projets de fin d'étude du mois de mars au mois d’août à l'institut des systèmes embarqués et de l'électronique de communication fiables (ivESK) de l’Université d'Offenburg. Quatre étudiants de deux Ecoles nationales tunisiennes concluront leurs diplômes d’études de 5 ans.

Les sujets autour de la fiabilité et de la sécurité de l’internet des objets (Internet of Things, IoT) sont difficiles, cependant ils correspondent très bien aux qualifications des les étudiants qui font des études en systèmes embarqués dans le domaine d'approfondissement et qui ont été choisis l'année précédente par le Prof. Sikora.


Source: http://www.hs-offenburg.de/nc/news-detail/article/fuer-die-abschlussarbeiten-nach-offenburg/

Sup'Com Tunis intensifie sa coopération avec des partenaires allemands:

Pour 2016, plus d'étudiants allant faire leur PFE en l’Allemagne qu’en France

Un tiers des étudiants en terminale à la Sup'Com Tunis (l'une des meilleures écoles de télécommunications en Tunisie) font leur PFE (Projet de Fin d'Etudes) dans le cadre d’un séjour d’études et stage en Allemagne. Les partenaires sont l'Université de Passau (6 boursiers du DAAD), la HTWK Leipzig (5 boursiers du DAAD), Telefonica Allemagne (6 stagiaires en société) et une autre société en Allemagne (2 stagiaires).

Les étudiants tunisiens passent une demi-année dans les établissements partenaires, là où ils mettent en pratique ce qu’ils ont appris en Tunisie d’une façon innovatrice et doivent faire preuve de leurs connaissances et compétences. Le projet de fin d’études vise à  développer l'innovation et l'autonomie, renforcer le sens des responsabilités et l'esprit de travail en équipe et permet aux diplômés tunisiens d’étudier, travailler et faire la pratique dans un environnement international.

Le DAAD soutient la cotutelle des projets de fin d'études (PFE) entre la Sup'Com et les partenaires universitaires allemands Passau et Leipzig, dans le cadre des programmes pour la transition « partenariats universitaires à courtes termes » (https://www.daad.de/miniwebs/ictunis/fr/28611/index.html).

Telefonica Allemagne par exemple rémunère ses stagiaires.

La coopération universitaire de Sup'Com avec Passau et Leipzig présente pour les deux partenaires une relation gagnant-gagnant: l'échange amène plus d'expérience pratique et rencontres interculturelles chez les étudiants tunisiens, les universités et les entreprises allemandes peuvent assigner des projets aux jeunes techniciens de télécommunication et également peuvent qualifier les jeunes pour des nouvelles filiales / branches d’entreprise en Tunisie.

Prof. Mounir Frikha, directeur de Sup'Com, ancien boursier du DAAD et formé à l'Université technique de Braunschweig, est content de déclarer: «La coopération vers l’Allemagne se développe très bien. Nous travaillons avec Passau sur un double diplôme, de sorte que l'échange peut être plus intense à l'avenir ".

                                                                               

                                                                        @Prof. Mounir Frikha, directeur de Sup'Com Tunisie, DAAD Alumnus

Comme préparation pour le séjour en Allemagne, les étudiants apprennent l'allemand de manière intensive. Depuis cette année universitaire, il y a une professeure d'allemand, désignée par le Ministère de l'éducation autour du projet «Deutschkolleg» de l'Institut Goethe de Tunis. La demande et l'intérêt pour l'allemand est énorme, même les professeurs de la Sup'Com apprennent l'allemand.

Rédaction: Beate Schindler-Kovats

Crédit photo: Site Web de Sup'Com: http://www.supcom.mincom.tn